Il faudrait prendre plus de risque en Afghanistan

Publié le par Victor Fèvre


C'est en tout cas l'encouragement du Général McChrystal lors d'un entretien exclusif le 20 janvier avec la Bild. Je ne l'ai découvert hélas qu'aujourd'hui. C'est un journal à énorme audience.

Mais c'est donc aussi un reproche déguisé comme quoi les Allemands n'ont pas été courageux et efficaces... mais une manière édulcorée de le dire, afin de mieux faire passer l'envoi de troupes américaines dans le Nord de l'Afghanistan. De plus, on évite les circuits diplomatiques habituels, c'est un procédé très directs mais que les Allemands n'ont pas apprécié (souvenez vous de la lettre aux mindefs alliés de la part du secrétaire à la défense Gates fin 2007/début 2008 qui avait déplu aux Européens car la fuite aux média avait été bien organisée).

Tout cela pour dire que soudainement, l'Afghanistan occupe beaucoup de place dans les médias allemands. On n'y parle déjà plus d'Haiti.

Victor Fèvre


Le sergent instructeur:

"Man erzählt hier im Bataillon, ich sei der Bruder des Teufels! Falsch, ich bin der Teufel..."


On raconte dans le bataillon que je suis le frère du diable! Faux, je suis le diable...

Publié dans Afghanistan

Commenter cet article

F de St V 25/01/2010 21:04


Intéressant en effet.

Sais-tu si c'est le seul canal employé par le commandant de la FIAS pour "critiquer" l'action des Allemands?

Si cela a eu de l'effet sur le terrain?

Et même, si les allégations sur des soldats allemands trop dans leurs FOB et pas assez sur le terrain sont avérées?

Tu as des sources en anglais ou en français (mais pas en allemand) sur l'action des Allemands dans le Nord?