A 400 M - oui ou non?

Publié le par Victor Fèvre


Ce n'est pas la première fois que je parle de ce projet d'avion de transport militaire, visant notamment à remplacer nos vieux Transall, après de bons et loyaux services.

Une grande partie de la presse est très remontée contre cet avion, dont le parcours est parsemé d'embûches. Il est vrai que j'ai rapporté certains événements, car c'est surtout l'Allemagne qui est très agacée par les retards à répétition et les problèmes de sous-traitants.

Toutefois, je veux préciser un point: le projet de l'A 400 M a dépassé le point de non-retour. Il sera mené à bout, coûte que coûte.

Et si des nations ont besoin d'aménagements particuliers pour leur version, ils l'auront: le but est de pouvoir transporter des blindés légers, de reconnaissance ou surtout de transport de troupe.

Ne vous laissez donc pas aveugler par les discours ou les articles trop défaitistes!

Victor Fèvre


"Panzerplatten"


des chenilles de char: le pain de guerre

Publié dans Armement

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article