L'Allemagne est sortie de la récession

Publié le par Victor Fèvre


Surfez donc sur le site du Statistisches Bundesamt, surtout sur les indicateurs conjoncturels de l'économie: production, salaires, chiffre d'affaire, balance des paiements...

Tout porte à croire que l'Allemagne vient de passer le cap de la crise et commence son "renouveau". C'est encourageant, car tous les pays n'ont pas encore franchi ce pas. Si tout continue comme c'est parti maintenant, toute la récession n'aura duré que quelques années, sans entrer dans un scénario apocalyptique d'un effondrement de notre économie de marché.

C'est donc une bonne nouvelle purement économique pour l'Allemagne. Par contre, une tendance n'est pas inversée, à savoir la baisse de la population allemande: voir
ici. Même si les données pour 2008 ne sont pas encore mises sur le site, la population a encore baissé. Et comme on peut l'observer ici, c'est bien un recul du nombre de naissances et la population de plus de 65 ans augmente.
C'est très inquiétant géopolitiquement, car cela aggrave fortement les conséquences du vieillissement de la population. Comment gérer les retraites avec de moins en moins de jeunes. Il y a un problème de partage du fardeau.
Politiquement, que dire d'un pays dont une très grande proportion sera si vieille, avec toute une partie de l'économie qui tournera uniquement dans l'aide à la personne âgée? Face à des pays plus "pauvres" mais tellement plus jeunes, avec une main d'oeuvre (et une armée) dans la force de l'âge, que ferons-nous?
Car j'ai surtout l'impression que une pyramide des âges inversée nous (Europe occidentale) fera perdre énormément de notre influence dans le monde.

Victor Fèvre

Publié dans Allemagne

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

yves cadiou 26/08/2009 11:04

D’accord avec thermidor, du moins son début : il y a en Europe les Français et les Anglais qui s’intéressent au monde extérieur et il y a les autres. Ce n’est pas lié à la démographie, c’est culturel et historique : ces deux pays ont le souvenir de leur passé colonial relativement récent. Quant à savoir si nous avons raison d’être isolationnistes, c’est selon. Suivre les Américains dans leurs aventures guerrières au nom d’une « solidarité occidentale » qui ne signifie rien, ce n’est probablement pas une bonne option.
L’Allemagne sortie de la récession, c’est une bonne nouvelle non seulement pour l’Allemagne mais aussi pour ses partenaires, notamment ceux de la zone €.
Enfin, relation entre la démographie et notre relation à l’Afrique, voyez l’excellent « dessous des cartes » de JCVictor intitulé « l’Afrique prend soin (pflegen) de l’Europe » http://www.arte.tv/fr/Comprendre-le-monde/le-dessous-des-cartes/392,CmC=2416940,view=links.html

Victor Fèvre 26/08/2009 13:09



Honnêtement, je vais vous dire, je crois que la "solidarité" en relations étrangères, cela n'existe pas. De Gaulle disait déjà qu'il n'y avait rien de plus intéressé qu'un Etat et je ne crois pas
qu'il ait tort.

Paradoxalement, il me semble que certains pays comme la Norvège, la Suède, les Pays-Bas qui se lancent dans des grandes opérations droitdelhommistes en politique étrangère sont encore ceux qui
perpétuent le plus l'expansion eurocentrique dans le monde.
Comprenez-moi bien, je ne parle pas des droits de l'homme auxquels tout le monde adhère, mais les théories libérales par exemple sur les "gender relations" qui sont le produit d'une certaine
culture et ne pourraient être présentées comme des droits inaliélables et universels d'un être humain.

VF


Thermidor 25/08/2009 21:42

J'exagere un peu mais pas beaucoup. Je ne pense pas que la division est entre "Old Europe" et "New Europe", mais plutot entre les Francais, les Anglais, et le reste.

Les Francais et les Anglais, malgres leur difference d'orientation, sont les derniers qui croient encore a la geopolitique et a l'exercise de leur puissance au dela de l'Europe. Les autres sont isolationistes. Ils ont a l'exterieur de l'Europe une politique symbolique. L'Allemagne a beau faire son "opposition" a la guerre en Irak, mais ce fut qu'une action de campagne electorale. La Pologne, l'Italie, l'Espagne, etc ont participe a la guerre, mais c'est a peu pres negligeable.

En fait, les autres Europeens ont une geopolitique strictement dans l'aire europeenne (Russie inclus) qui visent a creer une zone de "paix". Ce n'est pas plus mal vue l'histoire plutot melanges des interventions europeennes en dans le Sud (comme les Americains sont en train de decouvrir...).

Le fait de l'impuissance inter-continental ne me fait pas trop peur. Les interets de l'Europe se trouvent avant tout en Europe. Je me console que tout les pays developes et meme beaucoup de pays plutot pauvre ont une demographie similaire: Europe occidental, Europe de l'est, Russia, Japan, Koree du Sud, Singapoure, Canada... Il ne semble pas qu'il y ait de limites! On peut s'en rejouir. Le monde a trop d'humains, surtout la variante pollueuse et hyper-consomatrice.

On retrouve l'exception Americaine, leur hegemonie va en fait augmenter grace a cela, et les pays tres pauvre d'Afrique et du Moyen Orient qui n'ont pas encore fait la transition. (Et vont connaitre, en mon avis, beaucoup d'instabilite a cause de cela.)

Encore, ne faut il pas trop generalise. D'apres la CIA, le taux de natalite en France est plus eleve qu'en Algerie ou en Iran!

Victor Fèvre 26/08/2009 13:03



L'autarcie ne fonctionne pas, n'importe quel exemple historique le montre.
Et il faut réellement relativiser l'isolationnisme affiché de certains à l'heure de la globalisation et l'interdépendance de nos pays...

VF


Thermidor 25/08/2009 15:37

Nous avons de l'influence a perdre?

Victor Fèvre 25/08/2009 17:15



Remarque un peu cynique, mais le cynisme peut permettre de dépasser la langue de bois...

Oui, je pense que sincèrement, nous avons de l'influence à perdre.
Pour l'instant, "Old Europe" se référait uniquement à un positionnement, surtout face aux USA. Le jour où "Old Europe" sera le club de petits pays vieillissants qui se recroqueville et se
désintéresse des affaires du monde, nous perdrons de l'influence.

VF