La quatrième dimension: la conquête de la Lune?

Publié le par Victor Fèvre


Le coordinateur du gouvernement allemand pour l'aérospatiale, Peter Hintze, a affirmé ce matin qu'il souhaitait que les Allemands fassent leur propre mission sur la Lune (voir ici). Des fonds sont déjà prévus pour être débloqués (1,5 Milliars d'euros, ce qui me paraît optimiste) sur cinq ans. Une idée à creuser pour la prochaine administration, qui sera élue d'ici quelques jours.

C'est vraiment une étape majeure pour la géopolitique allemande, à savoir la conquête de l'espace!!!
Il faut dire que pour l'instant, les Allemands ne coopéraient que dans le cadre d'ESA, l'agence européenne de l'aérospatiale, qui a d'ailleurs beaucoup d'implantations en Allemagne.

Car même si les Allemands n'ont jamais fait de "coup de pub" comme la mission Appolo - que nous avons commémorée il n'y a pas si longtemps et ce n'est pas un hasard si l'annonce de M. Hintze se fait cette année - ou Spoutnik...
Et pourtant, ce sont les vrais pionniers de la conquête de l'espace!

Ce sont bien les nazis qui ont subventionné à fond les recherches sur les missiles, les roquettes et les fusées dans le centre d'expérimentation de Peenemünde (Ile d'Usedom, à l'embouchure de l'Oder, à la frontière polonaise). L'ingénieur Werner von Braun en était le patron. Ce sont ses découvertes qui ont mis toutes les bases pour la conquête de l'espace, car les Américains, via l'opération Paperclip, avaient retrouvé la plupart des savants allemands, pour qu'ils travaillent aux USA.
C'est Werner von Braun, l'artisan de la mission Appolo! Il était d'ailleurs aussi entouré de beaucoup de jeunes ingénieurs allemands qui n'avaient pas fait la guerre.
L'adjoint de von Braun avait eu une offre également du côté soviétique - au lieu de rester le numéro 2 aux USA, il a préféré être le numéro 1 en URSS. Vous comprenez pourquoi les fusées Soyouz (encore utilisées aujourd'hui à Baikonour) ressemblent tellement aux V2???

Les Allemands ont donc toujours mené dans cette technologie de pointe mais n'ont jamais récolté les fruits de leur travail. La boucle serait bouclée s'ils étaient les prochains à fouler le sol de notre plus grand satellite (naturel, celui-là!).

Victor Fèvre

Publié dans Allemagne

Commenter cet article

Frédéric 27/08/2009 10:11

Pour la reconquete de la Lune, meme la NASA semble n'avoir pas assez de budget pour son programme Constellation :(

Frédéric 25/08/2009 15:28

Pour la mission lunaire, cela n'est qu'une sonde. L'Europe n'a meme pas lancé officiellement de programme d'engins habité depuis le retrait de la navette Hermes.

Victor Fèvre 25/08/2009 17:12



bon, à vérifier dans ce cas.

VF


yves cadiou 20/08/2009 22:46

Dans le film "the right stuff" (l'étoffe des héros) qui raconte de façon un peu romancée les débuts de la course à l'espace, le scénariste fait dire au président des Etats-Unis, lorsqu'il apprend que les Russes ont placé un satellite en orbite avant les Américains : "Ah bon ? Leurs Allemands sont meilleurs que les nôtres ? "

Victor Fèvre 25/08/2009 13:33



Ah, merci pour la remarque - je ne connais pas ce film.

Mais le grand avantage des systèmes russes aujourd'hui est leur simplicité à toute épreuve. Nos propres fusées se remplissent d'électronique avec encore davantage d'électronique pour contrôler les
premiers circuits etc. etc.

VF