Élections législatives

Publié le par Victor Fèvre


Il y a plusieurs élections législatives qui se profilent...

Celles en Afghanistan, d'abord, pour lesquelles le dispositif otanien en Afgha est renforcé.

Mais aussi celles en Allemagne ensuite, qui détermineront donc qui sera chancelier - ou chancelière. Et il semble que ce sera plutôt la dernière option.
La première chaîne allemande, qui pourtant propose toujours des chiffres légèrement plus pessimistes pour la droite, publie aujourd'hui ce sondage écrasant. Je n'aime pas trop les sondages, et aux dernières élections, la tendance était la même: le CDU dépassait largement le SPD, et pouvait sans problème engager une coalition de droite avec les libéraux. Pourtant, pendant les deux dernières semaines, une série d'événements avaient changé la donne, obligeant les partis à former une grande coalition.

Honnêtement, si cette fois, le CDU prend le pouvoir avec les libéraux, je n'y verrai pas de modification sensible de la politique étrangère allemande, qui est toujours relativement consensuelle (pour l'instant). Par contre, il sera intéressant de voir le choix qui sera fait au sujet du nucléaire. La récente crise institutionnelle au Schleswig-Holstein est directement liée à cela également.

Si l'Allemagne décide de redevenir une puissance nucléaire civile, son importance géopolitique basculera de manière significative.

Victor Fèvre

Publié dans Allemagne

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

tomate 16/08/2009 20:42

veuillez m'excuser... Il fallait lire " selon vous ... sur l'evolution de la puissance maritime allemande ( civile, industrielle, militaire, diplomatique...). ".

tomate 16/08/2009 20:35

Bonsoir !

Dans le même état d'esprit que la possible direction en faveur du nucléaire civil ( lobbying intense industriel, qui ne peut être laissé aux USA, FRANCAIS... et en appui des russes ...) , quelle est donc la position stratégique future qui peut se dessiner, selon , sur la puissance maritime allemande?

VF 12/08/2009 22:55

Bon finalement, tout sera resté calme.

Tant mieux!!!

VF

Florian Chiron 06/08/2009 12:54

Je ne pense pas que le SPD va remonter, ils sont au fond du trou et les promesses de Steinmeier n'y changeront rien. En 2005, ils avaient le duo Schröder-Fischer pour avancer. Pas là.

En revanche, le duel pour la 3e place va être intéressant. Les Verts gagnent des points dans tous les domaines de compétence et sont en passe de s'installer définitivement à l'Est lors des régionales à fin août.
Les événements récents sur les centrales nucléaires ont retourné une opinion qui était déjà anti-nucléaire et affaibli les positions de la CDU et du FDP qui éviteront de remettre le thème sur le tapis. Même en cas d'élection, la décision de prolonger les centrales actuelles ou d'en construire de nouvelles, à l'heure où l'Allemagne est exportateur d'électricité et n'en a pas besoin, se heurterait à des blocages locaux. Il y a des élections régionales régulièrement et le risque serait grand de perdre des régions sur ces questions-là.

Les objectifs des Verts sont : éviter Schwarz-Gelb ; faire 10% + x ; arriver 3e. Si cela se passe, Schwarz-Grün se profile. Ou alors on repart pour un tour de grande coalition.

Victor Fèvre 12/08/2009 22:53



En effet, si les Verts arrivent 3e, ce serait plutôt une coalition Schwarz-Grün qui serait la plus plausible.
PERSONNE ne veut une nouvelle grande coalition, elle sera évitée à tout prix.

Mais il est possible que la Linke fasse un score mémorable, il faut attendre les résultats, car à chaque fois, ils ont été très sous-estimés dans les sondages. Les sondés n'osent parfois pas dire
qu'ils vont voter pour la Linke.

En tout cas, c'est passionnant!

VF