Indignation de Ahmadinedschad

Publié le par Victor Fèvre


Excusez-moi de l'orthographe du mot Ahmadinedschad, mais c'est ainsi que les Allemands l'écrivent et je ne maîtrise pas le Farsi (les Iraniens ne parlant pas l'Arabe!).

Aujourd'hui, dans un discours enflammé, le discours du nouveau président iranien était remarquable: il a déclaré que les manifestations dans la rue étaient orchestrées par les USA, tous ses opposants habituels, mais aussi par le Royaume-Uni, la France et l'Allemagne (comme on peut lire sur ZDF).
Même si c'est faux, c'est une bonne nouvelle à mon avis: si la France et l'Allemagne sont considérés comme des ennemis comme ayant de l'influence en Iran (qui échapperait au contrôle central), Berlin peut s'estimer heureux. Cela signifie que Téhéran considère que pour gagner en stabilité, elle doit également trouver un arrangement avec les Allemands. L'Allemagne est devenue un acteur important dans le Moyen-Orient.

C'est exactement ce que voulaient les Allemands depuis des années. Ils l'ont voulu, ils l'ont eu.

Victor Fèvre

Publié dans Moyen-Orient

Commenter cet article

ZI 22/06/2009 12:56

Et bien, on sent un petit ton moqueur.Tu crois que ce n'est pas exactement ce que nos amis d'outre-Rhin avaient en tête?

Victor Fèvre 23/06/2009 16:45



Mais non, je ne me moque pas.

Par contre, les Allemands ne veulent pas être comptés parmi les "méchants". Pourtant, on parle d'eux, et c'est cela qui est important.

VF