Débat sur les SMP repoussé au Bundestag

Publié le par Victor Fèvre


Le gouvernement avait voulu faire voter hier au Bundestag une demande de contrôle des Sociétés Militaires Privées (voir ici). Au début, cela est passé inapercu, mais certains députés s'en sont rendus compte.

Et alors, presque tous les parlementaires étaient contre.

Il est tout à fait remarquable de voir que rien que le nom de SMP fait trembler les européens, voulant garder la défense dans le domaine des fonctions régaliennes de l'État. Et puis, il y a immédiatement deux associations qui ont été faites, d'une part la société Blackwater auteur de bévues en Irak et puis l'image de mercenaires.

Résultat, la demande a tout simplement été effacé de l'ordre du jour, il n'y aura pas de débat sur les SMP. Là encore, c'est typiquement européen de ne pas vouloir se pencher sur cette réalité qui touche aujourd'hui l'espace de bataille. Je fais écho à un article de G-H Bricet des Vallons et F-X Sidos dans DN&SC d'août-septembre 2008 sur les Sociétés Militaires Privées, où ils étaient arrivés à la même conclusion.

Victor Fèvre

Publié dans Allemagne

Commenter cet article

clarisse 05/12/2008 14:32

Bonjour Victor,

Je n'ai pas bien compris si :
- les députés ont refusé de parler du sujet en général,
- les députés refusent l'idée d'un recours aux SMP,
- les députés refusent le contrôle des SMP mais ne sont pas contre le principe du recours aux SMP.

Peux-tu me donner la bonne interprétation ? Merci

Victor Fèvre 05/12/2008 19:18


Bonjour Clarisse,

Dès que la proposition a été découverte, les députés se sont exprimés personnellement de manière radicale contre le recours aux SMP. Ce sont des organisations que les allemands ne souhaitent pas
tolérer, un système qui leur est étranger. Refoulement total.
Du coup, il n'y a même pas eu de débat au Bundestag. Pour l'instant, l'opinion allemande est tout simplement contre les SMP, pas même un contrôle. Il paraît que ce serait également le cas dans la
Bundeswehr.

VF