BAM

Publié le par Victor Fèvre


Il s'agit du Bouclier Anti-Missiles américain...

Medvedev a finalement proposé une solution plus conciliante comme on peut le lire ici, d'après le jeu de va et vient en diplomatie. La première proposition n'est jamais ce que l'on veut atteindre réellement, mais force l'adversaire à trouver un consensus, voire un compromis.

L'essentiel est en fait que les Russes refusent l'idée d'un BAM au niveau stratégique, sous tutelle amércaine. Continuité avec les positions de Poutine.

(1) Le BAM doit être réduit à un niveau opératif à la rigueur

(2) Le BAM doit être fait en coopération avec les Russes

(3) Pas de commandement unifié, mais intergouvernemental

Les Russes ont même dit qu'avec le président US actuel, les relations bilatérales manquaient de confiance. Peut-être que le changement dans la Maison Blanche allait améliorer les choses. Comme si la même chose était vraie au Kremlin...

J'ai des avions AWACS qui me passent par-dessus la tête à longueur de journée (je suis tout près de Geilenkirchen), alors peut-être que la mise en place du BAM me donnera plus de repos! Plus sérieusement, le BAM est la meilleure illustration de la peur d'encerclement de la Russie par l'OTAN. Donc, affaire à suivre.

Victor Fèvre

Publié dans OTAN

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article