Les soldats allemands "tombent pour leur pays"

Publié le par Victor Fèvre


Hier, le Ministre allemand de la Défense Jung a assisté aux obsèques à Zweibrücken (Deux-Ponts en francais) de deux soldats du 263ème bataillon parachutiste. Ils avaient été tués quelques jours auparavant en Afghanistan dans une attaque.

Toutefois, le changement est clair dans le langage choisi par le Ministre: les soldats seraient "tombés pour leur pays" (für unser Land gefallen: voir ici). C'est une expression clairement utilisée en cas de guerre, surtout pas en opération de maintien de la paix.

Comme le mandat FIAS n'est pas une opération de guerre, le choix sémantique de Franz-Josef Jung, même s'il est honnête envers les militaires, ne pourra susciter que des critiques auprès des hommes politiques. Il n'est pas anodin que le Ministre se "permet" un tel lapsus juste après que le mandat en Afghanistan ait été renouvellé, et non juste avant...

Victor Fèvre

Publié dans Allemagne

Commenter cet article