Nouvelle génération de "Fuchs"

Publié le par Victor Fèvre


Le Fuchs est un engin allemand très similaire au VAB francais. Cela fait 30 ans qu'il est au service de l'Armée allemande. Il y a environ 1000 engins en service actuellement. Il y a 35 versions spéciales pour des missions spécifiques, comme des ambulances ou des véhicules NRBC.
Il y a 65 Fuchs déployés au Kosovo et 67 Fuchs en Afghanistan, pour la plupart la version 1A7.

La semaine dernière, Rheinmetall a présenté la dernière version, 1A8, de ce véhicule. Bonne stratégie d'améliorer un ancien modèle. Justement, les RETEX montrent que le Fuchs est de loin le véhicule le plus apprécié en Afghanistan.

Donc, pas de problèmes comme le VBCI en France, où la tourelle et la hauteur impressionnante sont un handicap majeur. De plus, pour le conduire, il faut passer le permis poids lourd, surchargeant les instructeurs de l'Armée francaise et remplissant toutes les formations de fantassins. Comme ce programme est prioritaire, les unités du Train par exemple ont des difficultés à former leurs propres conducteurs.

Maintenant, transformer un Fuchs 1A7 en 1A8 coûte environ 350.000 Euros et dure 4 mois, pour un engin de version antérieure environ 700.000 Euros pour 6 mois de travaux. Pour le moment, 21 blindés 1A7 sont déjà dans leur programme d'amélioration. Il s'agit surtout d'améliorer la protection contre les EEI, améliorer le blindage).

De vraies préoccupations opérationnelles (Afghanistan) qui mènent à de résultats concrets.

Pour plus d'informations, voir ici. L'auteur était visiblement à la présentation du véhicule à Bad Godesberg, et est présent aujourd'hui et demain à un congrès sur les systèmes de défense concernant les Missiles: "Missile Defence / Theatre Missile Defence", organisé par la Deutsche Gesellschaft für Wehrtechnik (voir ici pour le programme). Il est aussi question du BAM de l'OTAN.

Victor Fèvre

Publié dans Allemagne

Commenter cet article