Congrès exceptionnel du SPD

Publié le par Victor Fèvre


Dernièrement, j'avais évoqué les problèmes existentiels du SPD aujourd'hui. Justement, il y a un congrès exceptionnel du parti de centre-gauche aujourd'hui à Berlin, pour tenter de se sortir de la crise intérieure: voici l'opinion journalistique et la voix du parti.

Müntefering a eu à nouveau son heure de gloire, puisqu'il a été élu chef du parti avec 84,8% des voix et Steinmeier a clairement été sacré candidat à la chancellerie avec 95,13% des voix.

Avec le retour du patriarche Müntefering, les "jeunes loups" ont des soucis à se faire, et le SPD doit résoudre la délicate équation de faire du neuf avec deux anciens... Dans un discours qu'il vient de prononcer (je n'ai pas encore le texte complet à ma disposition), Steinmeier dit bien que l'année 2009 devrait définir la ligne du SPD, mais à une heure où son parti sombre dans l'incapacité politique, il ne peut que compter que sur lui-même pour dégager les grandes lignes, surtout en matière de politique étrangère (voir ici).

La CDU doit se frotter les mains, surtout que Müntefering était quelqu'un avec qui elle pouvait toujours bien travailler.

Victor Fèvre

Publié dans Allemagne

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article