Surcouf en Mer des Indes...

Publié le par Victor Fèvre


Vous souvenez-vous du "coup de gueule" d'officiers francais lors de la publication du livre blanc? Ils avaient publié une lettre sous le pseudonyme de "Surcouf".

Justement, il semble que nous ayons besoin d'un vrai Surcouf aujourd'hui. Corsaire d'origine de Saint-Malo, il avait sa lettre de course à la fin du XVIII et chassait les Anglais (entre autres) dans l'Océan Indien. Maintenant, il pourrait bien chasser des pirates dans cette même mer des Indes...

En effet, après plusieurs prises d'otages spectaculaires et le navire plein de matériel de guerre lourd capturé, l'attention des médias s'est tournée vers les pirates opérant au large des côtes somaliennes. Maintenant, il s'agirait de prendre effectivement des mesures pour contrer cette plaie.

Après l'UE, c'est l'OTAN à présent qui souhaite se consacrer à ce problème, comme on peut le lire sur ce blog. Ce serait une des conclusions de la réunion des Ministres de la Défense à Boudapest.

1) Après l'Afghanistan, l'Océan Indien, l'OTAN se projette donc tous azimuts. Est-ce que l'appellation "Atlantique Nord" est vraiment encore appropriée?

2) Peut-être que l'attention des médias va aussi se tourner vers les forces déjà en place, dans le cadre d'OEF par exemple (comme les allemands comme je le disais ici). La communication stratégique alliée pourrait enfin s'améliorer, notre plus grand handicap en ce moment (voir ici).

3) Cela va être de plus en plus difficile à réaliser, car l'OTAN va rencontrer des problèmes croissants pour la génération de forces pour ses opérations, suite à la crise financière internationale. Les pays ne veulent plus consacrer tant d'argent à leur défense (voir ici), et sûrement pas pour de nouvelles opérations otaniennes...

Victor Fèvre

Publié dans OTAN

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article