Doctrine militaire allemande

Publié le par Victor Fèvre


Sur ce document du CDEF (Centre de Doctrine d'Emploi des Forces) publié récemment (voir ici), il y a une contribution par le Colonel Hans Bühl (HEAD OF GERMAN ARMY JOINT AND COMBINED OPERATIONS WORKING GROUP) , intitulé: "THE CHANGES OF THE BASIC GERMAN C2 PRINCIPLES OF LAND OPERATIONS" (p.13-16).

Je l'ai lu et c'est vraiment frappant. La Bundeswehr copie tous les concepts de l'OTAN, mot pour mot. L'Armée allemande est bien l'instution la plus atlantiste en Allemagne qui soit. C'est une analyse fréquente, mais ce Colonel l'écrit presque noir sur blanc.

La "nouvelle" doctrine d'emploi "typiquement allemande" des forces terrestres est basée sur la effect-based approach to operations. Pour faire face à un ennemi souvent inssaisissable et asymétrique, les allemands utilisent le manoeuvre approach en situation tactique. Les forces terrestres ont recours aux combined arms operations. À chaque fois, et sans complexe, l'auteur explique que ce sont des concepts otaniens, parfaitement compatibles avec l'Armée allemande.

Et bien entendu, comme je l'attendais, dans le dernier paragraphe, il est question de transformation de l'institution militaire. Incroyable. Un Colonel de l'Armée de l'Air allemande m'avait dit il y a quelques mois que ce n'était même pas la peine de faire un discours ou une présentation si le mot "transformation" ne figurait pas à la fin - cela l'ennuyait profondément.

Cela traduit tout de même une certaine pauvreté (ou pauvreté certaine?) de la réflexion stratégique militaire allemande. Il manque la "German Touch" en OPEX...

Victor Fèvre

Publié dans Allemagne

Commenter cet article