Conseils géopolitiques de Steinmeier (2)

Publié le par Victor Fèvre


Voici sûrement l'article le plus intéressant que j'ai écris jusqu'à maintenant. Alors bonne lecture!



Voilà, voilà: le texte du discours de Frank-Walter Steinmeier le 17 septembre au Bundestag.

Ce n'était vraiment pas évident à trouver puisqu'il avait fait ce discours lors d'une discussion sur le nouveau budget, mais j'ai fini par trouver:

Voici le lien:

http://www.auswaertiges-amt.de/diplo/de/Infoservice/Presse/Reden/2008/080917-bt-budget-2009-bm.html

Le message le plus important est d'avoir une politique étrangère imprégnée de RAISON. Cela permettra de dégager de grandes lignes diplomatiques, au lieu d'aller d'un événement à un autre.

Il ne faut pas avoir d'oeillères et se rendre compte qu'il y aura de nouvelles puissances importantes. Il s'agit de les INTÉGRER (dans notre réseau diplomatique). En effet, les "constellations d'intérêt" changeront.

Il s'agit avant tout de la Chine et de l'Inde, mais à moyen terme aussi le Mexique et le Brésil et à long terme l'Afrique du Sud et le Vietnam.

Steinmeier salue les progrès faits aux Balkans mais ceci lui fait dire qu'il faut absolument rendre l'UE crédible (en ratifiant enfin le Traité de Lisbonne - une misère selon Steinmeier - ) pour qu'elle puisse parler d'une seule voix. Il admire le Président francais pour son action avec la Russie au sujet de la Géorgie. Cela sonne comme une invitation à une plus grande coopération transfrontalière.

Ensuite, il faut absolument stabiliser les relations transatlantiques car nous aurons besoin des USA - questions de sécurité, de terrorisme, de désarmement (pensons au traité FCE......), de technologie, de crise financière internationale et de changement climatique.

Les atouts de l'Allemagne dans le nouveau jeu diplomatique?

- une grande puissance économique

- une puissance de l'UE en paix

- pas de passé colonial en Afrique (ou presque...)

Steinmeier cite enfin Karl Lamers, un ancien membre du Bundestag (CDU). Pour l'anecdote, je connais très, très, très bien un de ses anciens assistants parlementaires, J-M. F. Merci pour tout ce que tu m'as appris!
La citiation de Karl Lamers dixit "La politique étrangère, c'est voir le monde à travers les yeux de l'autre".
Il faut donc avoir une position claire et aussi pouvoir changer de perspective pour avoir une diplomatie intelligente.

Victor Fèvre

Publié dans Allemagne

Commenter cet article